vendredi 22 septembre 2017, Visiteurs : 364795
BANDEAU

رأينا هو صوت ألمبادرة الشعبية من أجل الحرية والعدالة الاجتماعية والتضامن. من أجل ابأدت أنظمة القمع واﻹستغلال للشعوب من أجل بديل مناهض للرأسمالية

RAÏNA porte la voix de l’Initiative populaire en Algérie pour la liberté, la justice sociale, la solidarité. Pour la fin des systèmes d’oppression et d’exploitation des peuples. Pour une alternative anticapitaliste.

Scandaleux ! Le Livre de Maher Echarif sur Mahmoud Latreche empeché d’entrer à temps au SILA

Version imprimable de cet article Version imprimable
samedi, 7 novembre 2015 12:45

Le salon international du livre d’Alger(S.I.L.A) 2015 va donc baisser le rideau aujourd’hui, après une dizaine de jours, et d’intenses activités commerciales et littéraires, il se trouve qu’un livre destiné a être présenté lors de cette manifestation ,a été bloqué jusqu’à hier , au niveau de la douane d’Alger, le livre du Palestinien Maher Echarif « Mémoires du leader communiste Mahmoud Latrèche le Maghrébin 1903- 1939 » , consacré au parcours militant de ce dernier, il a été été empêché de rentrer a temps .et à être présenté au public à l’occasion de cette grande manifestation culturelle et commerciale ,privant de nombreux lecteurs venus de partout de pouvoir l’acquérir
Lors du recueillement organisé hier vendredi à 10 h 30 au cimetière d’El kettar à Alger, par les camarades de Mahmoud Latreche, cette déplorable

situation a été dénoncée et les présents ont décidé de saisir les autorités concernés pour demander des explications sur ce déplorable fait

Le parcours de Mahmoud Latreche dérange t -il a ce point pour lui créer des embûches ou bien cette situation n’est que la conséquence d’une bêtise

de gestion à condamner fermement dans tous les cas de figure

Fateh Agrane

ELLES NARRENT UNE PARTIE DE L’HISTOIRE ALGÉRO-PALESTINIENNE

Parution des mémoires de Mahmoud Latrèche

L’historien palestinien, Maher El-Charif, vient de publier aux éditions de l’Institut des études palestiniennes (IEP), à Beyrouth, une partie des mémoires du regretté Mahmoud Latrèche, communiste algérien militant au Moyen-Orient et en Algérie.
Dans Chemin de la lutte en Palestine et en Orient arabe : mémoires du leader communiste Mahmoud Latrèche le Maghrébin (1903- 1939), le spécialiste de la pensée arabe contemporaine et membre du Conseil scientifique de l’IEP revisite le parcours de ce “monument du mouvement ouvrier et communiste international” de 1903 — année qui a vu Latrèche naître à El-Qods, en Palestine, dans une famille algérienne ayant fui la colonisation française — à son retour dans son pays d’origine à l’âge de 36 ans.
Sur les 372 pages, l’auteur y raconte la prise de conscience politique de cet Algérien et les nombreuses actions qu’il a menées avec d’autres militants arabes. En fait, l’histoire de la gauche, notamment du mouvement communiste en Orient arabe, de ses luttes initiées en Palestine, au Liban et en Syrie, se mêle à celle du militant algérien, nommé membre du Comité exécutif de la IIIe Internationale communiste en 1935. L’ouvrage réalisé par El-Charif, ex-chercheur à l’Institut français du Proche-Orient et membre du Parti du peuple palestinien (PPP), s’achève avec le chapitre consacré aux derniers jours de Mahmoud Latrèche à Moscou, qui ont précédé son voyage vers l’Algérie.
Maher El-Charif, qui compte à son actuel plusieurs ouvrages et études, dont l’étude consacrée à la compréhension du “conflit arabo-israélien” (2005), a, pour rappel, interviewé Mahmoud Latrèche de son vivant, à Alger, en 1976. Dans la postface du livre, il est question de “véracité des mémoires dans l’écriture de l’histoire”, un thème qui tient à cœur à l’historien, puisque ce dernier a déjà développé ce sujet, il y a des années, lors d’un colloque, en s’appuyant sur le parcours de militants communistes, dont Mahmoud Latrèche. Maher El-Charif n’est pas le seul à s’intéresser à Latrèche, cet ancien membre du bureau politique du PC palestinien, puis du BP du PC syro-libanais, arrêté dans les années 1930 par les autorités britanniques de Palestine, ensuite par les autorités françaises, à Damas. Plus tard, Latrèche a même été arrêté en France, en 1938, lors de son déplacement à Paris. Des historiens autres qu’El-Charif ont essayé de retracer son parcours, à l’exemple de Jacques Couland, spécialiste du Maghreb et du Moyen-Orient, et de l’historien marxiste Abderrahim Taleb Bendiab, auteur de Chronologie des faits et mouvements sociaux et politiques en Algérie. C’est ainsi qu’on apprendra que Latrèche, une fois rentré au pays, a été arrêté et sera de nouveau arrêté, pendant la guerre de Libération nationale. En février 1981, il décède à l’âge de 78 ans et sera enterré au cimetière d’El-Kettar, à Alger, dans la même tombe que son épouse, la martyre et poétesse kabyle, Dahboucha Hadj Ali.

H.A.
Feu le camarade Mahmoud Latreche


Visiteurs : 458 / 364795

--- Répondre à cet article ---

Retraites, pensions, emploi, pouvoir d’achat : Nos luttes futures !
Retraites, pensions, emploi, pouvoir d’achatnos luttes futures ! La loi sur la retraite anticipée a été abrogée comme il fallait s’y attendre. Maintenant que la fièvre est (...)
La situation en Algérie est-elle préoccupante ?
La situation en Algérie est-elle préoccupante ? On sent, par certaines campagnes médiatiques contre notre pays, que quelque chose se trame. Le traitement des réfugiés (...)
Un prix Nobel de médecine accuse : « guérir des maladies n’est pas rentable pour les laboratoires »
« Le prix Nobel britannique de médecine, Richard J. Roberts, a accusé les grands laboratoires pharmaceutiques de faire passer leurs intérêts économiques avant la santé des (...)
L’adhésion de l’Algérie à l’OMC : descente dans l’enfer du droit et de la concurrence ou catapulte vers la jungle du commerce mondial, Cherif Aissat*
L’Organisation[i] mondiale du commerce (OMC) est née le 15 avril 1994 à Marrakech (Maroc) par l’Accord ou Déclaration éponyme. Elle est entrée en exercice en 1996. Elle est le (...)
Sur le raisonnement par analogie (Qiyas) dans la pensée arabo-musulmane
Au début de l’époque des Abbassides deux courants de pensée divergeaient sur la méthode de l’interprétation du Coran et des Hadiths . Les Mu’tazila (rationnaliste) s’appuiaient (...)
Qui a crée l’EI ? par Michel Chossudovsky
Michel Chossudovsky est directeur du Centre de recherche sur la mondialisation et professeur émérite de sciences économiques à l’Université d’Ottawa. Il est l’auteur de "Guerre (...)
Accueil du site | Contact | Plan du site | Se connecter Suivre la vie du site Culture
logo facebook logo youtube logo google logo facebook
Copyright 2014 RAINA

25 visiteurs en ce moment