jeudi 18 avril 2019, Visiteurs : 550115
BANDEAU

رأينا هو صوت ألمبادرة الشعبية من أجل الحرية والعدالة الاجتماعية والتضامن. من أجل ابأدت أنظمة القمع واﻹستغلال للشعوب من أجل بديل مناهض للرأسمالية

RAÏNA porte la voix de l’Initiative populaire en Algérie pour la liberté, la justice sociale, la solidarité. Pour la fin des systèmes d’oppression et d’exploitation des peuples. Pour une alternative anticapitaliste.

Les courants réactionnaires et ultralibéraux s’agitent

Version imprimable de cet article Version imprimable
jeudi, 28 mars 2019 12:44

Des mots d’ordre anonymes sont envoyés dans les messageries privées de Facebook et autres réseaux sociaux avec recommandations de les scander lors des marches du vendredi… l’un d’eux destiné pour la marche de ce vendredi a attiré mon attention
Il propose ce qui suit : « Au cas où vous ne l’auriez pas reçu, voici le mot d’ordre de la manifestation d’après-demain : « Ya Bouteflika rayah rayah ! Addi m3ak Gaid Salah ! Oubalak tenssa Bensalah ! Njibou hna wahed saleh”
" يا بوتفليقة انت رايح رايح ادي معا ك قايد صالح و بالاك تنسى بن صالح نحن نجيبو واحد صالح"
Il dit au président en exercice, "puisque inéluctablement tu dois partir, prends avec toi ton vice ministre de la défense et n’oublie pas aussi le président du sénat,nous allons ramener un de meilleur"
C’est un mot d’ordre que j’ai entendu dans une vidéo, ayant trait à une marche qui s’est déroulée à Kouba animée par des manifestants reprenant les slogans de Dawla islamia comme ceux de l’ex Fis des années quatre vingt dix
https://www.facebook.com/1000058170...

Ce slogan s’adresse donc au président lui demandant de limoger Gaid Salah et que c’est au peuple marcheur de mettre un autre à sa place, cette situation n’existe dans aucun pays au monde où c’est la rue qui désigne le chef de l’armée, supposons que nous allons innover , la rue a-t-elle ses représentants élus pour pouvoir le faire au nom du peuple ?
Ce slogan demande par la même occasion au président de mettre fin au mandat du président du sénat et par là sortir de l’ordre constitutionnel pour aller où ? Vers l’inconnu.
Qui désignera qui ?
Qui limogera Gaid Salah nommé par un président sortant ?
La logique voudrait que s’il ne veut pas démissionner ce sera le président rentrant non ?
Dans le cas de figure ou il est déposé par des officiers supérieurs qui écouteraient la rue, ne courons nous pas le risque de fragmenter l’Anp et avec elle le pays ? qui va engranger les dividendes on a dit SILMIYA SILMIYA que ça continue
Nous rentrons dans une phase très délicate dans l’histoire de l’Algérie et les aventuriers ne doivent nous mener vers le chaos
Ce système qui a produit Rebrab, Haddad , Kouninef ,Tahkout , Tliba qui a détruit l’économie nationale et son secteur public qui a étouffé l’expression démocratique doit partir soyons vigilants
Pour qu’il parte en préservant notre Etat nation
Oui Gaid Salah doit partir un jour mais sur décision d’un président qu’on aura élu démocratiquement le peuple est souverain qu’il exerce alors son pouvoir a travers ses représentants élus
Organisons nous sinon ils vont voler notre soulèvement les puissances de l’argent et leurs agents
Ce sont les courants réactionnaires et ultralibéraux et leurs relais qui s’agitent ,Ils ne voient pas d’un bon œil la montée d’un puissant mouvement populaire et profondément patriotique déjouer les plans impérialistes .


Visiteurs : 200 / 550115

--- Répondre à cet article ---


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

A tous nos amis et lecteurs qui nous ont sollicités pour connaitre d’avantage la « MOUBADARA du 24 Février 1971
A tous nos amis et lecteurs qui nous ont sollicité pour connaître d’avantage la « MOUBADARA du 24 Février 1971 » ( suite à nos deux dernières déclarations parues sur le journal (...)
بيان مبادرة 24 فيفري
يمكن تفسير المظاهرات الشعبية ليوم 22 فيفري 2019 على كافة التراب الوطني ضد العهدة الخامسة لبوتفليقة لأول وهلة على انها رفض للسياسة الاجتماعية والاقتصادية المطبقة خلال السنوات العشرين الأخيرة (...)
DÉCLARATION DE LA MOUBADARA DU 24 FÉVRIER
DÉCLARATION DE LA MOUBADARA DU 24 FÉVRIER Les manifestations populaires du 22 février 2019 à travers le pays contre le cinquième mandat de Bouteflika s’interprètent à (...)
Accueil du site | Contact | Plan du site | Se connecter Suivre la vie du site Débats, Opinions, Contributions
logo facebook logo youtube logo google logo facebook
Copyright 2014 RAINA

5 visiteurs en ce moment