jeudi 20 février 2020, Visiteurs : 660249
BANDEAU

رأينا هو صوت ألمبادرة الشعبية من أجل الحرية والعدالة الاجتماعية والتضامن. من أجل ابأدت أنظمة القمع واﻹستغلال للشعوب من أجل بديل مناهض للرأسمالية

RAÏNA porte la voix de l’Initiative populaire en Algérie pour la liberté, la justice sociale, la solidarité. Pour la fin des systèmes d’oppression et d’exploitation des peuples. Pour une alternative anticapitaliste.

Le Hirak met le système en crise prolongée Par Saoudi Abdelaziz

Version imprimable de cet article Version imprimable
dimanche, 5 janvier 2020 21:35

Par Saoudi Abdelaziz, 5 janvier 2019

Le Hirak a réussi jusqu’ici à imposer le traitement pacifique de la crise du système, crise dans laquelle l’Algérie macère depuis la répression du mouvement populaire de 1980, coïncidant avec le déclenchement de l’infitah économique de Chadli qui déstabilisera radicalement le processus d’industrialisation et de création d’emplois pourtant bien engagé.

On connait l’évolution et ses épisodes dramatiques, jusqu’au long enlisement dont les citoyens algériens ont décidé de sortir.

Depuis février 2019, le mouvement citoyen est confronté à un problème central d’alliance, notamment sur le rôle de l’ANP dans la rénovation républicaine. Il y a eu des moments dangereux de tensions, mais la rupture activement préconisée par le politicien Saïd Sadi, notamment, n’a pas eu lieu.

Les partenaires occidentaux qui avaient soutenu le système espéraient que le rééquilibrage inévitable des institutions algériennes soit mis à profit pour mettre à l’écart le commandement de l’armée. C’est en effet, pour l’heure, un obstacle au déploiement stratégique de l’Otan au nord de l’Afrique et au Sahel. Cette mise à l’écart conduirait aussi à l’affaiblissement de l’option développentiste dans l’Etat, à un moment où sont élaborés des choix économiques décisifs, notamment industriels.

Le commandement de l’ANP quitte certes le devant de la scène médiatique. Continuera-t-il de "tirer les ficelles" politiciennes ou va-t-on assister à une franche révision des rapports entre l’ANP et la gestion des affaires politiques ? C’est une question qui est ouvertement discutée entre les Algériens, dans l’intérêt national.


Visiteurs : 185 / 660249

--- Répondre à cet article ---


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

A tous nos amis et lecteurs qui nous ont sollicités pour connaitre d’avantage la « MOUBADARA du 24 Février 1971
A tous nos amis et lecteurs qui nous ont sollicité pour connaître d’avantage la « MOUBADARA du 24 Février 1971 » ( suite à nos deux dernières déclarations parues sur le journal (...)
بيان مبادرة 24 فيفري
يمكن تفسير المظاهرات الشعبية ليوم 22 فيفري 2019 على كافة التراب الوطني ضد العهدة الخامسة لبوتفليقة لأول وهلة على انها رفض للسياسة الاجتماعية والاقتصادية المطبقة خلال السنوات العشرين الأخيرة (...)
DÉCLARATION DE LA MOUBADARA DU 24 FÉVRIER
DÉCLARATION DE LA MOUBADARA DU 24 FÉVRIER Les manifestations populaires du 22 février 2019 à travers le pays contre le cinquième mandat de Bouteflika s’interprètent à (...)
Accueil du site | Contact | Plan du site | Se connecter Suivre la vie du site Débats sur l’actualité nationale
logo facebook logo youtube logo google logo facebook
Copyright 2014 RAINA

7 visiteurs en ce moment