vendredi 26 avril 2019, Visiteurs : 552581
BANDEAU

رأينا هو صوت ألمبادرة الشعبية من أجل الحرية والعدالة الاجتماعية والتضامن. من أجل ابأدت أنظمة القمع واﻹستغلال للشعوب من أجل بديل مناهض للرأسمالية

RAÏNA porte la voix de l’Initiative populaire en Algérie pour la liberté, la justice sociale, la solidarité. Pour la fin des systèmes d’oppression et d’exploitation des peuples. Pour une alternative anticapitaliste.

Marche ouvrière à Casablanca

Version imprimable de cet article Version imprimable
lundi, 7 avril 2014 14:18

Marche ouvrière à Casablanca
Publié le 07/04/2014 par SOLIDARITÉ OUVRIÈRE

Une marche ouvrière nationale initiée à l’appel de trois centrales syndicales, à savoir l’Union marocaine du travail (UMT), la Confédération démocratique du travail (CDT) et la Fédération démocratique du travail (FDT), a été organisée dimanche à Casablanca pour protester contre « la dégradation » des conditions sociales et économiques de la classe ouvrière et des salariés.
La marche, placée sous le signe « Une marche nationale de protestation pour la défense du pouvoir d’achat, la dignité, la liberté et la justice sociale », a vu la participation des leaders desdits syndicats, d’acteurs politiques et associatifs ainsi que des représentants d’organisations syndicales sectorielles basées dans différentes régions.
Les participants à la marche, des milliers de personnes, ont scandé des slogans contre « le blocage » du dialogue social, le « retard » accusé par le gouvernement quant au règlement des questions et préoccupations des salariés et travailleurs, dénonçant « l’indifférence » de l’Exécutif face aux « revendications justes et légitimes de la classe ouvrière », ainsi que « le manque d’une volonté réelle » d’ouvrir des négociations collectives devant déboucher sur des accords concrets au profit de la classe ouvrière.
Les manifestants ont déployé des banderoles appelant, entre autres, à apporter des solutions aux dossiers en suspens, appliquer dans sa totalité l’accord du 26 avril 2011, protéger les libertés syndicales, associer les travailleurs à la réforme du système de la retraite et de la caisse de compensation et préserver le pouvoir d’achat de la classe ouvrière.
Dans son intervention, le secrétaire Général de l’UMT, Miloudi Moukharik, s’est d’emblée félicité du « succès » de cette marche de protestation qui a réuni des représentant de tous les secteurs d’activités venus de toutes les régions du Royaume, à leur tête les provinces du Sud, relevant que les revendications de la classe ouvrière sont légitimes et portent sur l’augmentation des salaires, la préservation du pouvoir d’achat, la majoration du SMIG et sa généralisation aux ouvriers du secteur agricoles, ainsi que la revalorisation des pensions de retraite, la généralisation de la couverture sociale, la révision et la réactivation du code de travail et la protection des libertés syndicales.


Visiteurs : 229 / 552581

--- Répondre à cet article ---

A tous nos amis et lecteurs qui nous ont sollicités pour connaitre d’avantage la « MOUBADARA du 24 Février 1971
A tous nos amis et lecteurs qui nous ont sollicité pour connaître d’avantage la « MOUBADARA du 24 Février 1971 » ( suite à nos deux dernières déclarations parues sur le journal (...)
بيان مبادرة 24 فيفري
يمكن تفسير المظاهرات الشعبية ليوم 22 فيفري 2019 على كافة التراب الوطني ضد العهدة الخامسة لبوتفليقة لأول وهلة على انها رفض للسياسة الاجتماعية والاقتصادية المطبقة خلال السنوات العشرين الأخيرة (...)
DÉCLARATION DE LA MOUBADARA DU 24 FÉVRIER
DÉCLARATION DE LA MOUBADARA DU 24 FÉVRIER Les manifestations populaires du 22 février 2019 à travers le pays contre le cinquième mandat de Bouteflika s’interprètent à (...)
Accueil du site | Contact | Plan du site | Se connecter Suivre la vie du site Avis des travailleurs
logo facebook logo youtube logo google logo facebook
Copyright 2014 RAINA

7 visiteurs en ce moment