Politique

Politique

تحية اكبار وإجلال واعتزاز لشعبنا العربي الفلسطيني غداة دخول العام الجديد

 .عاشت المقاومة نهجا وطريقا حتى التحرير وإننا حتما لمنتصرين 2024-01-01 17:47:08 |  الحزب الشيوعي الفلسطيني طوى شعبنا العربي الفلسطيني عام 2023، والذي كان عاماً مليئاً بالوجع والحزن والألم والمعاناة الرهيبة والفقدان، فقدنا فيه الأحبة والأصدقاء والجيران والرفاق، عام غير مسبوق من حيث التدمير والقتل والاجرام والابادة الجماعية والتطهير العرقي، حيث […]

Politique Société

La CEDEAO agent de l’impérialisme

A l’origine du problème du Mali et de la CEDEAO (Comité Des Etats de l’Afrique de l’Ouest) est les coups d’Etat successifs perpétrés par la junte militaire qui a repris les rênes du pouvoir face à la détérioration de la situation sécuritaire du pays, des risques de son implosion et […]

Politique

Déclaration de Georges Abdallah, 22 juin 2019 :ANALYSE PERTINENTE SUR LA SITUATION POLITIQUE INTERNATIONALE

Qui est Georges Abdallah ?

Né le 2 avril 1951 à Kobayat, dans le nord du Liban, Georges Ibrahim Abdallah a grandi dans ce pays à une époque où la crise structurelle de l’entité libanaise devenait de plus en plus insurmontable. C’est l’époque où pour conjurer tout changement et contrer la radicalisation du mouvement des masses populaires et de la jeunesse, la bourgeoisie n’hésita pas à pousser vers la guerre civile confessionnelle. L’affirmation de la réalité révolutionnaire palestinienne sur le devant de la scène régionale et libanaise a démultiplié la portée des diverses initiatives de luttes sociales fleurissant au début des années 70. A la veille de l’éclatement de la guerre civile de 1975 la crise du système a changé de nature et la portée des enjeux. Les « ceintures de la misère » autour de Beyrouth, les villes et les villages du Sud et les camps de réfugiés aux abords des principales villes incarneront dès lors et pour de longues années les enjeux locaux, régionaux et internationaux du mouvement révolutionnaire…
Lire la suite de l’article :http://liberonsgeorges.samizdat.net/qui-est-georges-abdallah/

Politique

L’armée soudanaise a tiré sur la foule.

L’armée soudanaise a tiré sur la foule. Les gens, pacifiques, ne compteraient pas pour le Conseil militaire. Ils n’ont qu’une seule revendication : mettre en place un Etat civil, démocratique. Tout simplement. Ce ne serait pas du goût de ces militaires qui ont comme viatique cette tendance à donner des […]